>Conférence, Samedi 7 avril 2012, 14h30 (Grande Mosquée de Paris) – Entrée libre

>Bagdad, 1074 : deux siècles après l’invention de l’algèbre, un nouveau bond mathématique, celui de

Al-Khayyâmî dans son Traité de la réduction et de la comparaison [maqâlatun fî/l-jabri wa/l-muqâbalati]
ٱلْـخَيَّامِي : مَـقَالَـةٌ فِي ٱلْـجَبْـرِ وَٱلْـمُـقَابَـلَـةِ
François Nicolas (Ens)
Samedi 7 avril 2012 – 14h30
Grande Mosquée de Paris (salle de conférences)
Place du puits de l’Ermite (Paris)