21 mesures pour l’enseignement des mathématiques

Le rapport Villani-Torossian est disponible à cette adresse :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/Fevrier/19/0/Rapport_Villani_Torossian_21_mesures_pour_enseignement_des_mathematiques_896190.pdf

Ce texte de près d’une centaine de pages s’ouvre sur une citation de Bertrand Russeel, philosophe et mathématicien : « Les mathématiques, bien considérées, sont douées non seulement de justesse, mais aussi de suprême beauté. » Pour le fond lui-même, les auteurs ont notamment étudié l’exemple de Singapour, ou le  Primary Mathematics Project. Les auteurs soulignent que dans ce projet ” l’élève  est guidé de manière explicite mais non dirigiste dans son apprentissage…”
La question reste de savoir si ceci sera possible dans les lycées “chauds” de  certaines  banlieues, où le public n’est pas du tout le même qu’à Singapour  (moins discipliné, moins motivé) question que le rapport ne se pose pas… Cela  marche sans doute pour le public des écoles Montessori et du  mouvement  Freinet, également étudiées dans le rapport.
En tout cas, les auteurs soulignent  que “Les mathématiques sont une discipline extrêmement incrémentale, où l’on  a besoin de bâtir l’étage N+1 sur l’étage N. Par conséquent, c’est une discipline tout indiquée pour des systèmes type anglo-saxon ou universitaire, basés sur des unités d’enseignement, que l’on pourrait repasser ou revalider, indépendamment de son niveau dans le cycle ; ce système permettrait d’assurer une réussite pour tous.” Cela va donc dans le sens des réformes actuellement engagées par notre gouvernement.
Il n’est pas possible de résumer ici ce texte extrêmement riche, il faut le lire !